Archive de la catégorie ‘liposuccion’

Pour perdre du ventre, les traitements amincissants font-ils le poids face à la liposuccion ?

Jeudi 25 octobre 2018

perdre du ventre liposuccion

L’industrie de la beauté tourne à plein régime. Conscients de la manne financière que cela représente, les actants de ce marché nous font miroiter des solutions miracles. A commencer par les traitements amincissants, en particulier ceux qui font maigrir du ventre. La tendance actuelle est aux crèmes et lotions anti-cellulite, ou aux traitements de médecine esthétique, même si leur efficacité est parfois douteuse.

La solution chirurgicale, pourtant plus fiable, est quant à elle souvent repoussée car réputée trop chère. Mais en regardant de plus près le prix d’une liposuccion en Tunisie, cet argument n’est plus valable. Les tarifs en vigueur dans ce pays sont très avantageux et les soins prodigués sont d’excellente qualité.

Crèmes et lotions amincissantes : une efficacité mitigée

Certaines femmes sont tellement résignées à perdre la graisse abdominale qu’elles en arrivent à croire aux solutions les plus chimériques. Et ça, les magnats de la cosmétique l’ont bien compris. Si elles promettent des résultats prodigieux, les lotions anti-cellulite n’ont en réalité que peu d’effet sur les cellules graisseuses. Tout au plus, ces crèmes peuvent agir sur la surface de la peau en créant un effet raffermissant.

De surcroît, cet effet est temporaire, et on se retrouve vite à empiler les flacons de cosmétiques pour garantir la meilleure efficacité. Et c’est là que la facture risque d’être salée. Si vous choisissez une marque de cosmétiques réputée, comptez au moins 50€ pour… 15 cl de crème ou de gel amincissant ! soit un traitement de deux à trois semaines maximums. Sans rappeler que la routine beauté, consistant à appliquer des soins plusieurs fois par jour, peut vite devenir astreignante.

La liposuccion est l’alternative chirurgicale pour maigrir du ventre

La liposuccion est à ce jour la solution la plus efficace pour déloger la graisse abdominale, en particulier celle qui résiste aux régimes et au sport. Cette opération de chirurgie esthétique permet de retirer définitivement les amas graisseux en excès. En général, ses suites opératoires ne sont pas compliquées ou douloureuses.

En revanche, ceux qui désirent des solutions non invasives peuvent envisager d’autres traitements anti-cellulite (comme cryolipolyse, ou la radiofréquence). Ceci dit, l’efficacité de ces techniques reste aléatoire et elles nécessitent souvent plusieurs séances pour donner un résultat palpable.

Maigrir grâce aux produits miracle : fuyez l’arnaque !

Des pubs intempestives qui vantent un traitement amincissant miraculeux, on en voit presque tous les jours. Ces publicités, jugées mensongères et trompeuses, ont été bannies des médias européens. Pourtant, ces mêmes spots ont fini par envahir les chaînes satellitaires arabes. Et ils sont très faciles à reconnaître : Des spots qui traînent en longueur, avec une voix-off qui s’évertue à énumérer les vertus supposées du produit.

La ceinture qui fait fondre la graisse abdominale sans effort, le thé traditionnel chinois qui fait maigrir après quelques gorgées, le « Slim Patch » aux vertus amincissantes … Avouez que tout cela plutôt louche, bien trop beau pour être vrai ! Il fallait bien s’en douter, car ces produits n’ont aucune valeur médicale, et leur efficacité n’a jamais été démontrée. Si vous cédez tout de même à la tentation, ce sera à vos risques et périls.

Des criminels recherchés aux stars

Lundi 29 octobre 2012

Des criminels recherchés aux stars  dans liposuccion serie-insoupconnable-chirurgie-esthetique-200x300

Cette semaine sur Canal+ j’ai regardé un épisode de l’excellente série Insoupçonnable ( Above suspicion en VO) avec la très belle  Kelly Reilly et l’ancien Jules Cesar de Rome Ciaran Hinds. Le début de l’épisode est marqué par une scène où il est question de la transformation du visage du méchant dans le cabinet d’un chirurgien esthétique.

Sautons le passage de la vénalité supposé de ces médecins et concentrons-nous sur ce que cela dit du métier. En profondeur du bien. Si par définition, le criminel, celui qui doit littéralement disparaître pour échapper à la loi peut le faire par l’intermédiaire d’une intervention, cela veut dire qu’elle est efficace. Elle l’est dans la mise en abîme pour le recherché. Elle l’est au-dessus dans l’esprit des scénaristes qui est l’esprit du public.
Donc la chirurgie ça marche. Et pas seulement du point du visage-qui est le symbole de l’identité- mais également de son aspect général puisque le fuyard en question, un gros trafiquant de drogue, sollicite également un amincissement de la silhouette qu’on lui connait par une liposuccion, opération qu’on associe jamais au célement de la personnalité.

Et ce n’est pas la première fois que la fiction s’adresse à cette médecine là pour échafauder une solution qui « sauve » le bandit ou le voyou. On a déjà vu dans d’autres polars au cinéma-il faudrait en faire la liste pour ce blog-même si je pense tout à coup à un James Bond où la fameuse grande scène d’introduction se passe en Corée du Nord.

Voila donc  qu’au cinéma et sans doute depuis les années 60-70, c’est une discipline du masque, du changement d’apparence mais au sens le plus négatif du terme. Est-ce que cela a changé ? Cela mériterait encore une longue analyse ou d’autres articles. Ce qu’on peut dire pour l’instant c’est que le sort fait aux stars qui y ont recours n’est pas plus enviable.

Le nouveau nez, les nouveaux seins …. sont aussi considérés chez elles comme des artifices qui cachent une réalité physique peu amène. Oui décidément, j’y reviendrais. Quel sujet passionnant.